Alba Spina

Pierre Nenez (Flutes, Daff)
Thomas Thiebaud (Violon, flutes)
Quentin Vestur (Harpe celtique, Clarsach)

« L’ensemble Alba Spina poursuit son exploration des répertoires écossais et irlandais du XVIIIème siècle qu’il met en résonnance avec la pratique actuelle des musiques traditionnelles. Ce programme a été élaboré à partir d’une sélection d’airs extraits d’imprimés et de manuscrits parus à Londres entre 1690 et 1800. Au cours de cette vaste période, Londres n’a cessé de concentrer l’essentiel de l’activité artistique officielle des îles britanniques. Des personnages tels que John Walsh, Robert Bremner ou encore William Mc Gibbons illustrent, par la multiplicité de leurs compétences, le climat si particulier de la création artistique d’alors. Tout à la fois musiciens, compositeurs, éditeurs et arrangeurs, ces hommes influents ont entrepris ce qui s’apparente à une synthèse de styles nationaux pourtant bien distincts. Leurs publications font se côtoyer des airs écossais de tradition populaires avec des compositions dans le style des cours italienne et française. Cette volonté de mêler des répertoires de provenances géographique et sociale différentes n’est sans doute pas étrangère aux préoccupations mercantiles de ces éditeurs cependant qu’elle soulève une énigme quant à l’interprétation. Fort de leur expérience commune de la pratique des musiques anciennes et traditionnelles, les musiciens de l’ensemble Alba Spina vous offrent de vivre le temps d’un soir l’ambiance d’un salon londonien au XVIIIème siècle »

Cool 1

À propos de Pierre Nenez :

Flûtiste à bec de formation, Pierre Nenez est titulaire du Diplôme d’Etat et du DNSPM dans cette discipline. Il a enseigné au conservatoire de La Rochelle ainsi que dans diverses écoles de musiques en Poitou Charentes. Passionné par les instruments à vents anciens, il explore en parallèle de son activité de flûtiste la pratique du hautbois baroque, de la flûte traversière à une clé et de nombreux instruments à vent extra-européens tels que les flûtes ney du Maghreb ou encore le doudouk. Pierre se produit dans diverses formations allant du consort de flûtes à bec à l’orchestre maghrébin. Son intérêt pour les instruments l’a amené à développer des compétences dans la facture instrumentale. Il réalise ainsi des flûtes d’après des originaux des XVIIe et XVIIIe siècles avec pour objectif de retrouver le savoir-faire des maîtres facteurs et de redécouvrir certains instruments aujourd’hui peu copiés. Titulaire d’une maîtrise en musicologie obtenue à l’Université de Poitiers, il associe à sa pratique de flûtiste une exigence d’authenticité qui passe par une recherche approfondie des sources musicales et littéraires liées aux répertoires investis.

À propos de Thomas Thiebaud :

Thomas Thiébaud débute l’apprentissage de l’alto et la flûte à bec très jeune. Après l’obtention en 2004 du prix supérieur inter-régional du Grand Est, il poursuit ses études musicales en région parisienne au conservatoire de Boulogne-Billancourt, où il est diplômé du DEM de flûte à bec. C’est à cette période qu’il débute la pratique du violon. Il intègre par la suite le conservatoire de Poitiers et le CESMD de Poitou-Charentes, où il obtiendra le CEPI d’alto ainsi que les DNSPM de flûte à bec et d’alto. Il fait partie de plusieurs ensembles instrumentaux, principalement à Poitiers avec le trio à cordes Whilhelm, et Angoulême dans les ensembles Mythematis et Furia Francese. Il participe également fréquemment aux concerts du Festin d’Alexandre, sous la direction de Joël Cartier. Il enseigne aujourd’hui ses instruments au sein de plusieurs structures, dont le conservatoire de Poitiers et aux Ateliers Musicaux Syrinx.